ICAA

Institut Culturel Afro-Arabe
Des Régions Africaine et Arabe intégrées, acquises aux principes d’équité, de paix, de tolérance, de solidarité et de prospérité
Conférences

DÉCLARATION FINALE DU FORUM AFRO-ARABE SUR LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME EXTRÉMISTE BAGDAD 2019‎

Déclaration de Bagdad

Le Forum afro-arabe sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme s’est tenu à Bagdad, la capitale irakienne, du 23 au 24 mars, réunissant un certain nombre de responsables politiques, de responsables de la sécurité, d’intellectuels et de religieux pour débattre des solutions fondamentales au fléau du terrorisme. Le forum a enregistré la présence de vingt et un pays arabes et africains touchés par le feu de la terreur et ont chèrement payé du sang de leur peuple pour résister à cette menace imminente qui a profondément affecté et déformé notre patrimoine et menace notre avenir.

Au cours de quatre séances consécutives, les participants ont étudié et discuté des principaux facteurs contribuant au renforcement du terrorisme, de sa propagation et de ses causes sous-jacentes. Ils ont également présenté diverses visions et idées afin d’éliminer le phénomène du terrorisme et de l’extrémisme.

Le forum a formulé les recommandations suivantes :

  1. REMERCIE le Gouvernement et le peuple de la République d’Irak pour leur accueil chaleureux et leur hospitalité généreuse. Il REMERCIE tout particulièrement Son Eminence M. Ammar Al-Hakim, Président de l’Alliance pour la réforme et la reconstruction, d’avoir parrainé ce forum et de son souhait pour le forum d’apporter des contributions positives pouvant contribuer à lutter contre le phénomène de l’extrémisme et, partant, éliminer le terrorisme.
  2. FÉLICITE la République d’Irak pour la grande victoire remportée contre la bande excommunicateur de l’état islamique et de même REMERCIE et exprime son appréciation à toutes les branches des forces armées irakiennes pour les efforts considérables consentis pour contrer ce crime odieux.
  3. APPUIE les efforts de l’Institut culturel afro-arabe et du Département de la lutte contre le terrorisme du Secrétariat général de la Ligue des États arabes pour trouver les moyens appropriés de mettre en œuvre les recommandations de ce forum en activant les canaux de communication entre eux d’une part et afin d’assister les parties concernées à surmonter les obstacles d’autre part. La réunion INVITE INSTAMMENT à élargir la représentation des États arabes et africains au Forum.
  4. APPELLE à harmoniser les différences d’interprétation des concepts d’extrémisme et de terrorisme entre les Etats membres arabes et africains du Forum et la communauté internationale, de manière à renforcer la coopération internationale pour lutter contre ce phénomène et à le défaire .
  5. RÉITÈRE SON APPEL à la promotion et au développement d’initiatives aboutissant à une réconciliation et à un dialogue inclusifs aux niveaux national et communautaire, entre les différentes composantes des communautés des États membres arabes et africains du Forum, notamment tous les groupes religieux et ethniques.
  6. DEMANDE INSTAMMENT à la Ligue des États arabes et à l’Union africaine d’organiser des manifestations et des conférences de communication contribuant à l’harmonisation du discours des médias arabes et africains contre l’extrémisme.
  7. APPELLE à l’adoption d’un projet unifié afro-arabe de lutte contre le financement du terrorisme et de l’assèchement des sources de financement. Le Forum MET L’ACCENT sur la surveillance du mouvement des fonds associés au soutien des activités terroristes.
  8. RÉFLECHIT sur la création d’une bibliothèque électronique spécialisée dans l’étude et le traitement des phénomènes de terrorisme et d’extrémisme, contenant des livres, des études, des fatwas et des expériences des États membres sur la lutte contre le terrorisme afin de purifier la pensée et le patrimoine. DEMANDE INSTAMMENT le renouveau du discours religieux par le biais d’un mécanisme spécifique permettant aux États membres du forum de tirer parti du contenu de la bibliothèque électronique.
  9. DEMANDE A NOUVEAU aux instances compétentes d’établir une liste unifiée des terroristes arabes et africains, comprenant toutes les informations relatives aux personnes impliquées dans le terrorisme, qu’elles appartiennent à des organisations terroristes ou agissent, financent, ou promeuvent l’idéologie extrémiste et toutes les formes de soutien terroriste dans chaque État membre. La liste des informations doit inclure les données personnelles et descriptives sur les auteurs afin d’endiguer leurs activités criminelles.
  10. RÉITÈRE SON APPEL au suivi et à la sensibilisation à la montée et au développement de ce que l’on appelle le phénomène de (terrorisme de la suprématie blanche) en raison de son impact négatif sur la sécurité des communautés, car il renforce les motivations et justifications des organisations terroristes extrémistes en réaction à ce phénomène ignoble.

Le Forum LOUE et APPRECIE également la réaction positive du gouvernement et du peuple néo-zélandais à la suite de l’attaque terroriste criminelle visant des fidèles à la mosquée de la ville de Christchurch.

  1. APPELLE à créer des centres de rééducation pour les victimes de violence et d’extrémisme, à réhabiliter les enfants recrutés et exploités par des groupes extrémistes terroristes et violents, à promouvoir des programmes de réinsertion sociale et à élaborer des stratégies et des programmes nationaux arabes et africains de lutte contre le recrutement et l’exploitation d’enfants dans les conflits et l’extrémisme.
  2. REJETTE de qualifier les mouvements de résistance de groupes terroristes.
  3. APPELLE ENFIN à former un comité de suivi pour la mise en œuvre des recommandations formulées par le Forum. Le comité se réunira dans un délai de trois mois pour évaluer les mesures prises en vue de la mise en œuvre de ces recommandations.

Bagdad le 24 mars 2019

Galerie Photo


Galerie Vidéo