ICAA

Institut Culturel Afro-Arabe
Des Régions Africaine et Arabe intégrées, acquises aux principes d’équité, de paix, de tolérance, de solidarité et de prospérité
Evènements

Séance de travail de Malivaleurs et du Bureau de l’UNESCO au siège de l’Institut

Le siège de l’Institut a abrité mardi 20/03/2018 une séance de travail qui a réuni d’une part le Directeur général adjoint de l’Institut Dr Mahamat Adoum DOUTOUM, accompagné de Mr Mohamed Misbaho TRAORE chargé des ressources humaines et des projets de l’Institut et une délégation du Mouvement Malivaleurs conduite par Mr Ismaila Samaba TRAORE, Président, et Mr Moussa GANSORE et Mme DIALLO Kadiatou KONE, et la représentante du bureau de l’UNESCO à Bamako SANGARE Marie Doussou d’autre part.

En sa qualité de Président de la séance, Le Directeur général adjoint à l’entame de ses propos a remercié ses hôtes pour avoir effectué le déplacement et a abordé l’objet de la séance qui porte sur les préparatifs de l’organisation de deux activités soumises par le Mouvement Malivaleurs. Le Directeur général a réitéré l’engagement de l’Institut dans la mise en œuvre des deux projets au travers du décaissement de la première tranche de l’apport de l’Institut consigné dans l’accord de partenariat signé entre l’Institut et Malivaleurs.

Le Directeur général adjoint, à la fin de ses propos, a envoyé la balle dans le camp de l’UNESCO pour étayer la hauteur de leur contribution pour l’exécution de ces deux activités.

La représentante du Bureau de l’UNESCO a informé que son organisation travaillera en tandem avec la MINUSMA pour le financement des projets et a demandé au Président de Malivaleurs d’apporter des éclaircissements au sujet des deux projets.

Le Président de Malivaleurs a informé que les projets soumis sont au nombre de deux, dont le premier porte sur un festival international de poésie au mois d’avril 2018 qui comporte deux composantes. La première composante concerne les écrits poétiques précoloniaux en ajami et en arabe et la deuxième composante concerne la poésie d’expression française, qui a fait l’objet au Mali d’une anthologie. Des tables rondes et soirées culturelles vont évoquer l’apport des poètes et écrivains à la construction d’une pensée malienne au service de l’école. Les pays invités sont : Mauritanie, Maroc, Algérie, Niger, Burkina Faso, Guinée, Sénégal, France, Suisse.

Le deuxième projet concerne la 3ème édition d’un colloque international sur la thématique : « la contribution des écrivains pour déconstruire les discours sectaires, identitaires, djihadistes », prévu le 2, 3 et 4 mai 2018 à Bamako.

L’UNESCO en collaboration avec la MINUSMA travaille pour matérialiser leur apport financier afin de permettre l’organisation des deux activités étant entendu que l’Institut a déjà effectué le décaissement de la première tranche de sa contribution.

Galerie Photo


Galerie Vidéo